Cliché: Ce n’est pourtant qu’une question de conscience de l’autre et d’altruisme

17 Sep

Ne pas faire aux autres ce que l’on aimerait pas qu’il nous fasse… Avoir simplement conscience des conséquences de ses actes…
Mettez Les Voiles(TM)!!!

Revue de presse: Dans le Golfe du Morbihan aussi …

28 Juil

Article de V&V du 27/07/2011Le 27/07/2011, le site du magazine Voiles et Voiliers faisait sa « hune » sur une photo plutôt sympa d’une famille brandissant des pancartes prônant un discours extrêmement proche de « Mettez Les Voiles ». Ceci à l’occasion d’une manifestation pacifique organisée le 31/07/2011 dans le Golfe du Morbihan.

Pour plus d’informations, allez donc lire l’article de V&V (ici) ainsi que l’appel lancé par le site Golfe Clair ().

Témoignage: Woody n’est pourtant pas un voileux, mais il arborera avec conviction le pavillon!

27 Juil

Non, le pavillon Mettez Les Voiles n’est ni agressif, ni sectaire. En aucun cas, cette « idée » cherche à condamner toute une catégorie de plaisanciers non voileux. La preuve, c’est que des usagers du Bassin en bateaux à moteur y adhèrent sans réserve, comme Woody et son Arcoa 600 Pueri Somnium par exemple, et il n’est pas le seul. Merci à lui pour son témoignage « étoffé ».

« Bonjour à tous,

j’ai décidé d’apporter ici mon témoignage, qui va sans doute faire tinter un peu différement les cloches de ces revendications «anti-nuisance» puisque je suis un inconditionnel du moteur à combustion interne…Le bateau est pour moi un moyen de transport. J’aime les bateaux à moteur. C’est comme çà.

 Quelque part au fond de mon cerveau reptilien se trouve une association d’idée formidable dont la réunion des éléments me met dans un état de félicité incroyable lorsque j’en vois un.

Le bateau c’est tout d’abord la chaleur du matin. Vous savez ce genre de journée dont on sait que l’humidité de la forêt ne survivra pas au delà de neuf heures.

Lire la suite

Témoignage: Un montage vidéo pour montrer et démontrer, par Makila

25 Juil

Makila est le Sun Fast 20 de Manu et Marie, deux amoureux du Bassin, naviguant eux aussi en dehors de la saison estivale sur notre si beau plan d’eau. Vous pouvez suivre leurs aventures sur http://sunfast20.rmc.fr/.

Voici leur témoignage illustré et… animé:

« Quelques images des dernières sorties de « Makila » tout début juillet, avant de regagner la terre ferme pour les deux mois d’ été… « Makila » ne bénéficie que d’ une place au port appelée « d’ hiver », en attendant une place définitive à l’ année .

En ce qui concerne  le pavillon « Mettez les voiles »,  je tiens à préciser :  

Pour mémoire : Le pavillon « Mettez les voiles » n’est pas là pour incriminer tous  les bateaux à moteur.  Bien au contraire !  Il est seulement destiné à essayer de raisonner une minorité de propriétaires de bateaux qui ne respectent pas les autres, et qui ne respectent ni les usages, ni les distances, ni la vitesse, ni le  bruit ! « 

Témoignage : un pavillon pour cultiver la dignité

18 Juil

Thomas, du First 18 Pilpouz, témoigne à son tour…

En Juillet 2005, Pilpouz, First18 de 1979, quitte les eaux méditerranéennes et rallie le Bassin d’Arcachon, à la grande satisfaction de son skipper et sa petite famille alors nouveaux propriétaires.

Petit habitable de 5,5m, il fait le bonheur de tous : son skipper en solitaire l’hiver, et dès les beaux jours, l’équipage au complet se retrouve à bord pour de longues promenades au gré des vents et courants. Baignades, pique-niques, couchers et levers de soleil, observation et contemplation des richesses naturelles du bassin, Pilpouz est devenu à fortiori notre accès au paradis, mobile à souhait.

Son patron fréquente les eaux du bassin depuis 1977. Avec frères et sœurs, nous nous retrouvions à La Teste le temps des vacances et parcourions de long en large les esteys et bancs à la barre d’Iock et Ildut, deux monotypes du bassin d’Arcachon.

En juillet 2010, alors que nous croisions en famille à proximité de Gahignon, une vedette bleue d’environ 10 mètres nous surprend soudainement en doublant Pilpouz au vent à moins de 6 mètres à une vitesse que j’estime alors à 15 nœuds. En plus de l’effet de surprise, la vague d’étrave de l’engin nous chahute violemment, nous éclabousse, et prenons décibels et fumées d’échappement de plein fouet. Je ne suis pas particulièrement fier de ma réaction d’alors, même si elle est spontanément sortie de moi : insultes hurlées, poing rageusement dressé, envie de meurtre, projet de sabordage et d’incendie de l’engin importun…

Mon fils de 8 ans m’accompagnait, plusieurs enfants se trouvaient à bord de la vedette et ont assisté à la scène. J’ai même eu le temps de voir leurs frimousses choquées par ce qui se passait. Et le pilote de l’engin ne s’est même pas retourné, et n’a probablement rien entendu, rien vu…

Pourquoi raconter cette anecdote (parmi tant d’autres) ? Parce que l’insulte, la colère, boulons de 12 et godille prête à frapper ne sont certainement pas une solution très légale au problème. RIPAM, Instructions Nautiques et gentils prospectus adressés aux plaisanciers du Bassin depuis des années n’ont pas fait évoluer la courtoisie et le savoir-vivre sur le plan d’eau d’Arcachon les jours de forte affluence.

Mais ce n’est pas pour autant que je me résigne à subir l’irrespect et l’inconscience d’une minorité de plaisanciers motorisés.

Quand avec des plaisanciers nous avons parlé de cette idée de pavillon, j’ai forcément pensé à l’opportunité d’exprimer ma colère autrement qu’en vociférant devant des enfants.

Bon vent à tous.
Thomas

(titre et entrée en matière, par fxbodin)

Témoignage: Vert Sail, le Baroudeur du Bassin.

14 Juil

Ce n’est pas tant contre les bateaux à moteur que j’adhère à la démarche mais pour essayer de faire changer les mentalités et peut-être attirer certains fous de mécanique à de paisibles voileux.

Que dire de ce bordelais qui se presse d’arriver au port au volant de son puissant 4×4 pour enfourcher son jet-ski débridé et rallier le banc d’Arguin en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire ?

Que dire de ce paisible retraité arcachonnais qui prend son bon gros bateau à moteur uniquement le samedi pour rentrer au port entre 18 et 19 h ? si bien que la rade d’Eyrac à ces heures de WE est devenu un enfer là où la plaisance doit-être un plaisir.

Lire la suite

Témoignage: Iboga, un fameux Jouët 680

13 Juil
Le nouveau géŽnois de l'Iboga

Pavillon Mettez les voiles sous celui des Jouët 680

Iboga est un Jouët 680 qui sillonne le bassin depuis 1978. Il est skippé par François-Xavier Bodin depuis 1995.
D’abord basé à Claouey puis escoure du phare, au Ferret.

Si vous ne le connaissez pas déjà, vous retrouverez son journal de bord dans ses Chroniques de l’Iboga.

François-Xavier :

J’ai immédiatement souscrit à l’initiative Mettez les voiles; une façon positive de dépasser l’exaspération ambiante avec un message de civilité et de compréhension les uns des autres. Utopique ? Tant mieux, on ne peut pas passer son temps sur le bassin, énervé :-)